Les aînés doivent-ils garder leurs frères et soeurs ?

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en décembre 2018

Sommaire

Demander au plus grand de faire du baby-sitting pour ses petits frères et sœurs, c'est tentant. Toutefois, est-ce vraiment une bonne idée ?

Quand confier les plus jeunes au grand frère ou à la grande sœur ?

Si l'aîné garde les plus petits, il faut qu'il soit suffisamment mature pour cela. Cela signifie qu'il doit être conscient de la responsabilité qu'il prend. En effet, il doit être capable de réagir si jamais un problème devait se présenter :

  • soigner un bobo ou une crise de larmes ;
  • prévenir les voisins ou les pompiers, etc.

Ainsi, il est recommandé de ne pas demander à l'aîné d'endosser le rôle du baby-sitter s'il n'a ni l'âge ni la maturité nécessaire pour le faire :

  • Par exemple, une fillette de 10 ans qui a l'habitude de jouer avec son petit frère n'est pas assez grande pour le garder, même si vous l'en sentez capable.
  • De même, un ado qui restera accroché au téléphone sans jeter un œil sur le bébé pendant 3 heures n'est pas assez mature !

Plus facile pour les fratries avec de grands écarts d'âge

L'aîné n'est pas le seul élément de la fratrie à prendre en compte. En effet, les plus petits doivent le respecter suffisamment pour accepter de l'écouter pendant qu'ils sont sous sa garde :

  • C'est facile quand il y a beaucoup d'écart entre les enfants : le grand fait partie des figures d'autorité.
  • En revanche, s'il y a peu d'écart (un ou deux ans), cela risque d'être compliqué. Vous n'avez sans doute pas envie qu'ils se battent pour savoir qui décide !

Traiter l'aîné presque comme un baby-sitter

Enfin, il est important de bien choisir les circonstances : si l'aîné doit rendre service quand un imprévu se présente, sacrifier son samedi soir parce que papa et maman sortent, cela risque de ne pas être à son goût.

Ainsi, il est non seulement nécessaire de l'impliquer dans la vie familiale mais aussi, parfois, de le motiver avec une gratification financière. Dans tous les cas, il est indispensable qu'il soit d'accord pour garder ses cadets.

Sachez être reconnaissant pour le service que vous rend votre aîné, valorisez-le, mais reprenez votre rôle de parent dès que vous rentrez afin qu'il n'endosse pas celui de seconde maman ou second papa !

Quand faire appel à une baby-sitter ?

Vos enfants sont trop petits, pas assez matures ou ne s'entendent pas bien ? Votre aîné est indisponible ou récalcitrant ? Il va falloir faire appel à une baby-sitter.

Certes, la baby-sitter est une étrangère et coûte plus cher que votre aîné, mais faire appel à elle peut revêtir certains avantages :

  • C'est votre employée, elle doit donc se conformer à vos directives.
  • De plus, elle consacrera son temps à veiller sur les enfants et à les divertir.

Nos conseils de lecture pour aller encore plus loin :