Animal de compagnie pour son enfant

Sommaire

Depuis plusieurs semaines, votre enfant n'a qu'une idée fixe et vous tanne pour cela : agrandir la famille en accueillant un animal de compagnie...

Est-ce l'occasion idéale de le responsabiliser et de lui apprendre le respect envers le monde animal ou bien une contrainte supplémentaire qui compliquera un quotidien déjà bien rempli ? Il convient de bien peser le pour et le contre avant de s'engager dans une relation à long terme !

Animal de compagnie et enfant : à quel âge, quelles contraintes ?

Chouchouter un être vivant

Pour un enfant, avoir un compagnon animal est une source de plaisir incontestable, pour :

  • avoir un partenaire de jeu, enclin à le suivre dans ses courses dans le jardin, à jouer avec un morceau de ficelle, à faire des parties de cache-cache, ... ;
  • profiter d'instants câlins : le contact de son animal, la douceur de son pelage, son regard affectueux sont de merveilleux réconforts.

L'enfant appréciera également le fait de s'occuper d'un animal, pour inverser les rôles. Prendre soin d'autrui, comme son entourage prend soin de lui, est très gratifiant ! Il peut ainsi, entre autres, prendre plaisir à :

  • le nourrir, lui donner de l'eau ;
  • brosser son pelage ;
  • entretenir le lieu où il dort.

Il est revanche capital d'avoir à l'esprit qu'un petit ne sera pas en mesure de prendre en charge totalement son animal avant l'âge de 12 ans et bien sûr en fonction de la maturité de chacun.

Les parents doivent donc être prêts à assumer les conséquences de l'adoption !

Un animal, pas un jouet

Vivre avec un animal domestique est une bonne occasion de sensibiliser son enfant au respect qu'il doit avoir pour toute forme de vie. Un animal n'est pas une peluche que l'on manipule à sa guise, sans tenir compte de ses réactions.

L'enfant doit ainsi être accompagné pour qu'il intègre le fait que :

  • Son compagnon n'est pas toujours disponible pour jouer. Il convient par exemple de le laisser tranquille lorsqu'il dort, au cours de ses repas ou s'il fait sa toilette.
  • Il doit être doux avec son animal et éviter quand il est a proximité de lui de crier ou de faire des grands gestes.

Précautions à prendre

Un animal, s'il se sent menacé par un comportement inapproprié, réagit parfois vivement : coup de pattes d'un chat, grognement d'un chien...

Plus tard, il apprendra à décrypter les messages envoyés par son compagnon, quand celui-ci a besoin de tranquillité.

Quel animal de compagnie choisir pour son enfant ?

La liste des animaux de compagnie est longue, et s'est étoffée avec l'arrivée des NAC ("Nouveaux Animaux de Compagnie" : serpents, lézards, etc.).

Voici quelques choix possibles :

  • Le chien. Accueillir un représentant de la population canine présente de fortes contraintes :
    • ces animaux ont besoin d'être promenés plusieurs fois par jour, et d'avoir accès à un jardin ;
    • certains chiens supportent très mal d'être laissés seuls à la maison et multiplient les facéties en l'absence de leurs maîtres (objets rongés, aboiements incessants, ...) ;
    • pour les longues absences, une solution d'accueil devra être envisagée (amis, famille, ou hébergement spécialisé).
  • Le chat. Plus indépendant qu'un chien, il vit très bien les absences de sa famille d'accueil s'il peut aller et venir à sa guise sur son territoire. Ce trait de caractère peut également le rendre un peu distant.
  • Les rongeurs et les lapins sont de petits animaux vifs, curieux, avec lesquels il est possible de développer une relation privilégiée. Citons :
    • Les cochons d'Inde, de belle taille, sont robustes et peuvent être brossés, câlinés facilement.
    • Les hamsters sont bien plus fragiles, à réserver à des enfants plus grands. Ils vivent principalement la nuit et l'interaction est donc limitée le jour.
    • Les souris et les rats sont très attachants et facétieux. Mais leur espérance de vie est courte, de deux à trois ans.
    • Les gerbilles s'apprivoisent facilement et sont très actives ; il est conseillé d'en avoir deux au minimum car ce sont des animaux très sociaux.
    • Les chinchillas sont des animaux nocturnes, un peu craintifs au début mais qui ont besoin de beaucoup d'attention. Ils vivent une dizaine d'années, parfois jusqu'à 20 ans.
  • Les oiseaux et les poissons rouges : il est difficile pour un enfant d'établir une relation de proximité avec ces animaux... Et supporter la vision d'un oiseau en cage n'est pas donné à tout le monde !

Envie d'originalité ou d'exotisme ?

Certains enfants se passionnent pour des animaux singuliers, comme :

  • les reptiles (varans, serpents, lézards...) ;
  • les batraciens, les araignées (mygales...) ;
  • les insectes (phasmes, fourmis...).

Un coût à ne pas négliger

Accueillir un animal représente un certain budget, pour couvrir ses besoins en nourriture, soins divers et visites chez le vétérinaire. Par exemple, un chien coûte en moyenne 800 € par an, un chat 600 €...

Informez-vous grâce à nos contenus pour cohabiter au mieux avec votre animal !