Modèle de contrat :CDI pour assistante maternelle agréée

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en décembre 2018

Téléchargez gratuitement ce courrier type à compléter :

Format Word .doc
Exemple à compléter
Notice d'utilisation
MAJ en
décembre 2018

GRATUIT

Sommaire

À quoi sert ce modèle de contrat ?

Un contrat de travail est obligatoire pour les CDD, contrats d'apprentissage et intérimaires, mais n'est pas obligatoire pour les CDI bien que la plupart des conventions l'exigent.

Notice : CDI pour assistante maternelle agréée

Le CDI pour assistante maternelle doit obligatoirement :

  • Être écrit.
  • Mentionner le nom et l'adresse de l'employeur et du salarié.
  • Mentionner la date d'embauche, la nature du poste occupé, la durée de la période d'essai.
  • Mentionner le lieu de travail, la rémunération, la convention collective applicable et tout autre avantages ne figurant pas dans la convention collective ou dans l'accord d'entreprise qui adaptent les règles prévus au code du travail aux besoins de l'entreprise.

Les documents suivants doivent être joints au contrat de travail :

  • Copie de l'attestation d'agrément valide.
  • Copie de l'attestation Responsabilité civile professionnelle de l'assistante maternelle.
  • Autorisation concernant les modes de déplacement de l'enfant et copie de l'attestation d'assurance automobile.

Modèle de contrat

Contrat de travail à durée indéterminée pour assistante maternelle agréée

Entre les soussignés :

[Madame/ Monsieur] [Nom et prénom], né(e) le [date] et demeurant à [adresse], en qualité d'employeur,

N° Urssaf : [x] ou PAJEMPLOI : [x],

Et  :

[Madame/ Monsieur] [Nom et prénom], né(e) le [date] et demeurant à [adresse], en qualité d'aide à domicile

N° sécurité sociale : [x]

Éventuellement :

Titre de séjour n° [x]

N° d'agrément : [x] délivré le [date], renouvelé le [date]

Polices d'assurance :

  • professionnelle : [n°], compagnie : [compagnie]

  • automobile : [n°] compagnie : [compagnie]

Il est convenu ce qui suit :

Art. 1 – Motif et durée du contrat - Convention collective applicable

Ce contrat est à durée indéterminée.

Il prend effet le [date].

Il est régi par les dispositions de la convention collective nationale de travail des assistants maternels du particulier employeur. Il sera remis un exemplaire de cette convention à [Madame/ Monsieur] [Nom et prénom] ainsi qu'une notice d'information et d'explication la concernant.

Art. 2 – Contenu des fonctions

Le contrat est conclu pour que l'enfant :

[Nom]

[Prénom]

Né le : [date]

soit accueilli par [Madame/ Monsieur] [Nom et prénom] en son domicile et en sa qualité d'assistante maternelle agréée.

Art. 3 – Période d'essai - Temps d'adaptation

Le présent contrat prendra effet à titre définitif le [date] après une période d'essai d'une durée de [x] [jours/ semaines/ mois].

Dans le cadre de cette période d'essai, une période d'adaptation aura lieu du [date] au [date]. Ce temps qui permettra à l'enfant de s'adapter aux conditions de sa garde par [Madame/ Monsieur] [Nom et prénom] s'effectuera selon les modalités suivantes notamment en terme d'organisation des horaires et de l'accueil : [à préciser].

Art. 4 – Durée et organisation du temps de travail

4.1 Type d'accueil choisi

  • accueil sur une année complète : [préciser : oui ou non].

  • accueil sur une année incomplète : [préciser : oui ou non].

  • accueil occasionnel : [préciser : oui ou non].

4.2 Horaire et repos hebdomadaire

La durée du travail hebdomadaire est de [x] heures.

L'enfant sera accueilli selon le planning suivant :

Jours d'accueil

Horaires

Lundi

de [x] heures à [x] heures

Mardi

de [x] heures à [x] heures

Mercredi

de [x] heures à [x] heures

Jeudi

de [x] heures à [x] heures

Vendredi

de [x] heures à [x] heures

La durée du travail hebdomadaire et les horaires d'accueil pourront être occasionnellement modifiés selon les besoins de [Madame/ Monsieur] [Nom et prénom] moyennant un délai de prévenance de [x] jours par information verbale et confirmée par écrit ou par mail à [Madame/ Monsieur] [Nom et prénom].

Le jour de repos hebdomadaire est le : [jour]

Art. 5 – Absences

Toute absence doit être justifiée, qu'elle soit du fait de l'assistante maternelle ou du parent employeur en ce qui concerne l'enfant.

Les absences de l'enfant non prévues au contrat seront rémunérées.

Toutefois, en cas d'absence de l'enfant due à une maladie ou à un accident et justifiée dans les 48 heures par un certificat médical daté du 1er jour de l'absence, les règles suivantes s'appliquent :

  • pendant les courtes absences de l'enfant, [Madame/ Monsieur] [Nom et prénom] n'est pas rémunérée et ce dans la limite de 10 jours par an (consécutifs ou non) ;
  • dans le cas d'une maladie qui dure 14 jours consécutifs ou en cas d'hospitalisation, [Madame/ Monsieur] [Nom et prénom] n'est pas rémunérée.

Cependant, après 14 jours calendaires consécutifs d'absence, les parents décideront soit de rompre le contrat, soit de maintenir le salaire.

Art. 6 – Personnes à contacter en cas d'urgence et/ ou de maladie de l'enfant

En cas d'urgence, [Madame/ Monsieur] [Nom et prénom] devra contacter :

  • [Madame/ Monsieur] [Nom et prénom] au numéro suivant : [indiquer] ;
  • [Madame/ Monsieur] [Nom et prénom] au numéro suivant : [indiquer].

Les coordonnées du médecin à contacter sont les suivantes : [Madame/ Monsieur] [Nom et prénom], [numéro de téléphone].

Art. 7 – Jours fériés

7.1 Premier mai

Le travail effectué le 1er mai ouvrira droit à une rémunération majorée de 100 %.

7.2 Autres jours fériés

S'agissant des jours fériés autres que le 1er mai, il est décidé que :

  • le 1er janvier est [travaillé ou non travaillé] ;
  • le lundi de Pâques est [travaillé ou non travaillé] ;
  • le 8 mai est [travaillé ou non travaillé] ;
  • l'Ascension est [travaillé ou non travaillé] ;
  • le lundi de Pentecôte (Journée de solidarité) est [travaillé ou non travaillé] ;
  • le 14 juillet est [travaillé ou non travaillé] ;
  • l'Assomption (15 août) est [travaillé ou non travaillé] ;
  • la Toussaint est [travaillé ou non travaillé] ;
  • le 11 novembre est [travaillé ou non travaillé] ;
  • Noël (25 décembre) est [travaillé ou non travaillé].

Les jours fériés non travaillés désignés ci-avant donneront lieu à rémunération sous réserves que [Madame/ Monsieur] [Nom et prénom] remplisse les conditions prévues par la convention collective applicable.

L'accueil un jour férié non travaillé pourra être refusé par [Madame/ Monsieur] [Nom et prénom] mais lorsque l'accueil est effectué un jour férié travaillé, il est rémunéré sans majoration.

Si, à l'occasion d'un jour férié travaillé, l'employeur ne confie pas l'enfant, la rémunération sera maintenue à condition que [Madame/ Monsieur] [Nom et prénom] remplisse les conditions prévues par la convention collective applicable.

Art. 8 – Congés payés

Les droits à congé sont définis dans le cadre de l'année de référence (soit du 1er juin de l'année précédente au 31 mai de l'année en cours). À cette date, le point devra être fait sur le nombre de congés acquis et la rémunération brute versée au salarié pendant l'année de référence hors indemnités (entretien, nourriture…).

8.1 Prise des congés (si la durée du contrat permet une prise effective des congés)

Les parties au contrat prévoient les dates de congés suivantes : [date de congés]

8.2 Rémunération des congés payés

En cas d'accueil régulier sur une année complète :

Sous réserve de leur acquisition, les congés de [Madame/ Monsieur] [Nom et prénom] seront rémunérés lorsqu'ils seront pris, la rémunération due au titre des congés se substituant alors à son salaire de base.

En cas d'accueil régulier sur une année incomplète :

La rémunération due au titre des congés payés pour l'année de référence s'ajoute au salaire de base versé tous les mois. Après accord des parties, cette rémunération est versée par 12e chaque mois.

En cas d'accueil occasionnel :

La rémunération des congés dus à [Madame/ Monsieur] [Nom et prénom] s'effectuera selon la règle du 1/10 avec un versement opéré à la fin de chaque accueil.

Art. 9 – Rémunération

9.1 Salaire horaire de base

Le salaire horaire brut de base de [Madame/ Monsieur] [Nom et prénom] est fixé à [x] €.

Il correspond à un salaire horaire net de base de [x]

9.2 Organisation de la mensualisation de [Madame/ Monsieur] [Nom et prénom]

Si accueil effectué sur une année complète (52 semaines de travail incluant les congés payés) :

Salaire horaire brut de base multiplié par le nombre d'heures d'accueil par semaine, multiplié par 52 divisé 12.

Si accueil effectué sur une année incomplète (un nombre donné de semaines travaillées sur l'année mais inférieur à 52 et hors congés payés) :

Salaire horaire brut de multiplié par le nombre d'heures d'accueil par semaine multiplié par le nombre de semaines programmées divisé par 12.

Si accueil occasionnel :

Salaire horaire brut de base multiplié par le nombre d'heures d'accueil dans le mois.

9.3 Compléments de salaire

À compléter en fonction du nombre d'heures travaillées et/ou du cas de situation :

  • Heures complémentaires (en plus de l'horaire habituel mais en deçà de 45 heures/ semaine) : la rémunération de ces heures à [Madame/ Monsieur] [Nom et prénom] se fera suivant son salaire horaire brut de base.
  • Heures supplémentaires (en plus de l'horaire habituel mais au-delà de 45 heures/ semaine) : [Madame/ Monsieur] [Nom et prénom] se verra appliquer le taux horaire de majoration suivant [x] %.

L'accueil d'un enfant présentant des difficultés particulières :

L'enfant confié à [Madame/ Monsieur] [Nom et prénom] souffrant de [symptôme], la vigilance particulière de [Madame/ Monsieur] [Nom et prénom] lui ouvrira une majoration de [x] % par heure de surveillance spéciale de l'enfant en cas de crise.

9.4 Indemnité d'entretien

Les indemnités et fournitures destinées à l'entretien de l'enfant accueilli par [Madame/ Monsieur] [Nom et prénom] couvrent et comprennent :

  • les matériels et les produits de couchage, de puériculture, de jeux et d'activités destinés à l'enfant, à l'exception des couches, qui sont fournies par les parents de l'enfant, ou les frais engagés par [Madame/ Monsieur] [Nom et prénom] à ce titre.
  • La part afférente aux frais généraux du logement de [Madame/ Monsieur] [Nom et prénom].
  • Les parties au contrat conviennent d'une indemnité d'entretien de [x] € par jour.

9.5 Frais de repas

Si les repas sont fournis par le parent employeur :

[Madame/ Monsieur] [Nom et prénom] fournira les repas de l'enfant. En conséquence, aucune indemnité de repas ne sera due.

Si le (ou la) salarié(e) fournit les repas  :

[Madame/ Monsieur] [Nom et prénom] fournira les repas suivants dans les conditions de menus suivantes : [conditions].

En conséquence, les parties au contrat conviennent d'une indemnité de repas de [x] € par jour.

9.6 Frais de déplacement

À compléter si des transports se font à la demande de l'employeur :

Il sera versé à [Madame/ Monsieur] [Nom et prénom] une indemnité kilométrique dont le montant est fixé à [x] € par kilomètre effectué.

Art.10 – Retraite et prévoyance

Les institutions compétentes en matière de retraite et prévoyance sont :

  • Retraite : IRCEM-Retraite 261, Avenue des Nations-Unies 59672 Roubaix Cedex 1 - Tel : 03-20-45-57-00
  • Prévoyance : IRCEM-Prévoyance 261, Avenue des Nations-Unies 59672 Roubaix Cedex 1 - Tel : 03-20-45-57- 00

Art. 11 – Conditions particulières

11.1 Personnes habilitées à reprendre l'enfant

[Madame/ Monsieur] [Nom et prénom] est autorisé(e) à remettre l'enfant aux personnes suivantes :

  • [Madame/ Monsieur] [Nom et prénom], [adresse], [n° de téléphone] ;
  • [Madame/ Monsieur] [Nom et prénom], [adresse], [n° de téléphone].

11.2 Transport en voiture - Trajets scolaires

[Madame/ Monsieur] [Nom et prénom] est autorisé(e) à transporter l'enfant en voiture, selon la législation en vigueur (lit, siège-auto, rehausseur homologués obligatoires) dans les conditions suivantes : [conditions].

[Madame/ Monsieur] [Nom et prénom] est autorisé(e) à effectuer les trajets scolaires suivants avec l'enfant : [trajets].

11.3 Autorisation de sortie et de participation à des animations extérieures

[Madame/ Monsieur] [Nom et prénom] est autorisé(e) à emmener l'enfant dans les endroits suivants : [lieux].

[Il/ Elle est également autorisé(e) à faire participer l'enfant, sous sa surveillance, aux activités et animations à des activités extérieures].

11.4 Régime alimentaire à respecter

[Madame/ Monsieur] [Nom et prénom] respectera les prescriptions suivantes : [détails des prescriptions].

11.5 Interdiction de fumer

[Madame/ Monsieur] [Nom et prénom] s'interdit de fumer en présence de l'enfant. De même s'interdit-elle de l'exposer aux fumées et émanations tabagiques de toutes natures.

11.6 Autorisation d'administrer des médicaments

[Madame/ Monsieur] [Nom et prénom] est autorisé(e) à donner à l'enfant les médicaments suivants dans les conditions suivantes : [conditions].

11.7 Images – photos

[Madame/ Monsieur] [Nom et prénom] s'interdit toute prise, captation et diffusion d'images de l'enfant par quelque mode ou média que ce soit.

11.8 Confidentialité-Discrétion

[Madame/ Monsieur] [Nom et prénom] s'interdit toute révélation et/ou diffusion d'information à des tiers concernant l'enfant et sa famille.

Fait à [lieu] le [date] en deux exemplaires originaux – dont un pour chacune des parties signataires – paraphés et signés.

[Nom du signataire]

[Signature]

[Nom du signataire]

[Signature]

CDI pour assistante maternelle agréée en PDF

Pour transformer votre modèle de contrat « CDI pour assistante maternelle agréée » en PDF, utilisez le logiciel de traitement de texte gratuit LibreOffice ou OpenOffice, qui permet de faire directement la conversion de word à PDF. Si vous utilisez une version récente de Word, vous pouvez aussi créer un PDF avec la fonction « enregistrer sous ».