Enfant en collectivité : comment éviter de tomber malade ?

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en octobre 2020

Sommaire

Enfant en collectivité : comment éviter de tomber malade ?

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Votre enfant entre en collectivité : crèche, garderie, école... Il va découvrir plein de choses, se faire des amis... mais aussi s'exposer aux virus et microbes qui trainent dans son établissement d'accueil. Alors, comment faire pour éviter qu'il ne tombe malade ? 

Vous ne pourrez pas toujours passer à côté des rhumes et autres varicelles, surtout que les défenses immunitaires sont encore fragiles avant six ans. Quelques règles d'hygiène et quelques astuces vous permettront sans doute de diminuer la fréquence des affections. Celles-ci vous sont présentées dans l'ordre chronologique, suivant l'âge de votre enfant. 

1. Prolongez l'allaitement maternel

Transmettez vos anticorps à votre enfant en l'allaitant le plus longtemps possible. La reprise du travail et le moment auquel vous placez votre enfant à la crèche n'est pas le meilleur moment pour le sevrage... même si c'est le plus pratique, bien évidemment. Tentez de conserver une à deux tétées par jour, voire plus si vous tirez votre lait, afin d'aider votre enfant à se prémunir contre les premiers virus qui l’assailliront à son entrée en collectivité.

Consulter la fiche pratique Ooreka
Consulter la fiche pratique Ooreka

2. Nettoyez les affaires de votre enfant

Bébé bave, bébé a le nez qui coule, bébé a la couche qui déborde, bébé goûte la sucette de son camarade... De nombreuses maladies se transmettent par les fluides. Or, les enfants en bas-âge en sont couverts ! Et en jouant ensemble, ils se les transmettent facilement. Pour éviter trop de contamination, nettoyez les affaires de vos enfants. Soyez tout particulièrement vigilant avec celles qui sortent de la maison : 

  • Changez ses vêtements quotidiennement.
  • Stérilisez régulièrement les sucettes / tétines (si vous n'êtes pas équipé, faites simplement bouillir de l'eau dans une casserole et plongez-y les sucettes 10 minutes).
  • Lavez les draps utilisés à la crèche / à l'école dès que possible. 
  • Pour les jouets de la maison, passez les peluches en machine et nettoyez les jouets en plastique avec une éponge et un savon doux. 

Il n'y a que sur l'hygiène du doudou qu'il faudra apprendre à faire l'impasse.

3. Apprenez à votre enfant à se laver les mains

Expliquez à votre enfant que le premier réflexe en rentrant à la maison, c'est se laver les mains. Montrez-lui les gestes et supervisez-le afin que cela soit bien fait. Cet apprentissage sera renouvelé à l'école maternelle. S'il se lave souvent les mains - et correctement -, il devrait limiter ses risques de maladie. Indiquez-lui qu'il doit également se laver les mains après être allé aux toilettes et avant de manger. 

4. Demandez conseil à votre médecin

Si tomber malade fait partie du quotidien des enfants qui entrent en collectivité, il est toutefois possible de limiter les dégâts. Prenez rendez-vous avec votre médecin pour faire le point. En fonction des besoins de votre enfant, celui-ci pourra lui prescrire des vitamines ou un traitement homéopathique. 

5. Misez sur des vacances santé

Pour les vacances, partez à la mer ou à la montagne. Le grand air stimule les défenses immunitaires. De plus, il permet de limiter les affections respiratoires liées aux allergies. Une à deux semaines de vacances au bord de l'eau ou en altitude et c'est toute une saison de bienfaits.

Ces pros peuvent vous aider